Call us toll free: +33 6 58 05 57 76
Top notch Multipurpose WordPress Theme!
Call us toll free: +33 6 58 05 57 76

FLUXUS ORGANICO

 

DANS LES MURS

Pour sa première exposition au Laboratoire Bx, Fluxus Organico nous a présenté des photographies et des œuvres d’art numériques imprimées sur dibond des artistes Laurent Chiffoleau et Grofakir. Cette exposition retraçait un parcours de plus de 4000 kilomètres parsemé de « villes étapes » où résident et travaillent des artistes du Sud Argentin avec lesquels s’est construit un échange. Laurent Chiffoleau artiste plasticien, né en France, après des études d’art plastique en Argentine, a débuté sa carrière en Argentine, où il se consacre à la réalisation de sculptures qui conjuguaient politique et imaginaire pour conduire des populations rurales à une réflexion sur leur propre aliénation identitaire par des chemins poétiques.

Grofakir est un artiste nordiste de 25 ans, photographe URBEX, il est fasciné par l'évolution de la société laissant derrière elle des « fossiles » d'époques révolues. Il a exposé ses trophées de chasse à de multiples occasions à travers le monde. Son travail de « photo-reportage » dépeint le virage du monde urbain vers les plaisirs de l'exploration en milieu naturel.

Dans un second temps, les deux artistes se sont joints à Lidia Rosana Gomez, artiste plasticienne argentine qui s'inspire de la réalité de sa ville dans son travail.

Elle a vu le port de San Antonio de Oeste, dans le Sud de la Patagonie Argentine, déménager à 40 kilomètres pour devenir un port industriel. Elle a présenté une fresque sur papier de très grand format sur le thème des bateaux échoués sur les rives de sa ville.

Laurent Chiffoleau et Grofakir ont quant à eux présenté une série d’œuvres sur le thème des ports, ainsi qu’une œuvre vidéo descriptive de Isidoro Espacio de Arte galerie, lieu de résidence et centre culturel autogéré, situé en milieu rural en Argentine