Call us toll free: +33 6 58 05 57 76
Top notch Multipurpose WordPress Theme!
Call us toll free: +33 6 58 05 57 76

Laurent Chiffoleau

Du 19 au 27 novembre 2015

Au-delà de l’interprétation artistique des captations photoniques effectuées lors de sa résidence, Laurent Chiffoleau a pris comme ligne créative la mémoire et l'histoire de la société. Ce choix lui a permis d’ouvrir divers questionnements tels que la perte de notre histoire, de nos cycles de perception et de la communication de fait humain ou encore la manipulation, qu’il s’agisse d’une manipulation volontaire ou encore de la manipulation d'informations par des sphères de penser " à la mode ". Le synapse, zone de transport de l’information d’un neurone à l’autre, ne dit pas si l’information transportée est erronée ou non. Il joue un jeu de réalité parallèle avec notre mémoire, notre centre de commande et notre compression de la réalité. Et si ce que nous vivons n’était qu’une image de 3D fausse produisant des reflets de réalité ou de normalité ?

Dans le Cadre de Festival FACTS de l'université de Bordeaux.

Cette exposition est le résultat d'un travail réalisé en collaboration avec le chercheur en neurosciences Yann Humeau et d'une résidence de Laurent Chiffoleau au BIC (Bordeaux imaging Center).

Laurent Chiffoleau - Reflets Synaptiques : La série présente un travail d'interprétation artistique de clichés issus de techniques d'imageries scientifiques. Des images de neurones sont prises en captation photonique au B.I.C. L'artiste s'approprie le visuel et le transforme avec son discours et sa sensibilité. Il aborde ici les thèmes de la mémoire, l'histoire de la société, la relativité de la perception, la manipulation d'information, la communication à des niveaux intrinsèques. De là, s'ouvre un jeu entre la réalité, la mémoire, la compression des informations par le cerveau et le reflet de la réalité dans l'esprit humain.

Durant l'exposition, Fredy Thuon et Gaël Jaton ont présenté dans le cadre du Grenier du Laboratoire :

Fredy Thuon - Installation, Ephénide Ethéosa : Rêve dans le jardin bleu : Expérimentation créative et poétique autour de la bioluminescence marine. Dans les profondeurs océaniques rencontrent diverses présences spectrales. le projet se penche sur l'existence de ces créatures marines revisitées. Entre le désir de voyage inter-matières et leur représentation concrète. Les méduses d'Ephénide Ethéosa se retrouvent sublimées par le rêve. L'oeuvre met en relief les propensions cachées d'un animal singulier, souvent craint et sa contribution à l'équilibre naturel. Ephénide Ethéosa nous claire de sa sagesse ambiguë, et délivre son message subtil.

Gaël Jaton - Installations audiovisuelles, art numérique, glitch art : Au-delà de l'apparente dualité matière/numérique, cet artiste cherche à explorer les liens entre les images et sons de nos écrans et la matière qui les produit, les transmet, les conserve. C'est par le détournement et une modification des objets électroniques qui appartiennent à la courte Histoire de la civilisation numérique, qu'il tente d'initier un dialogue avec nos sens en saturation. C'est en provoquant l'erreur et en tentant l'apprivoiser qu'il invite l'abstraction propice à l'introspection et la méditation. Telle est l'intention du glitch-art.