Call us toll free: +33 6 58 05 57 76
Top notch Multipurpose WordPress Theme!
Call us toll free: +33 6 58 05 57 76
Ce serait comme un regard qui traverse une étendue d'eau. Il y a la surface avec ses reflets déformés par la houle. Il y a la transparence qui superpose aussi bien le reflet que ce qui se passe en dessous. Et puis il y a le fond. Le fond qui se devine. Le fond qui est flou, pas tout à fait noir, mystérieux, insondable. Il y a des visages qui nous apparaissent tour à tour en surface et puis au fond. Les ombres de matières se superposent. Les modelés d'huile se disputent la place avec les glacis grossiers et les restes de charbon. Il y a des enfants masqués de formes animales, comme des anomalies en aquarelle dont la fausse naïveté grince autant qu'elle attendrit. On ne sait plus ce qui est dessus et ce qui est dessous.

Le travail d'Olivier Specio est affaire de temps. Il s'agit de couvrir pour faire apparaître. La profondeur des couleurs, la complexité des surfaces vient de l'application de l'artiste à revenir sur le support jusqu'à trouver un équilibre instable. Les matières sont riches, les vernis brillants et le médium mat tentent de nous perdre. Les paysages et les portraits parfois fantomatiques nous regardent et tentent, en silence, de nous délivrer une parole d'ailleurs. Entre surface, rencontre et collisions, la peinture d'Olivier Specio n'est plus simplement une image. Elle tend au mystère et à la question.

Olivier Specio, artiste peintre travaille entre Bordeaux et Berlin. A 43 ans il a montré son travail en France et un peu partout dans le monde (Los Angeles, Anvers, Berlin, Bruxelles, Saragosse, Madrid, Bristol).